Les embauches et ruptures de contrat

Période d’essai :

  • 2 mois maximum pour les salariés visés aux articles 1.2.et 1.2.1(5emplois techniques de la coiffure) article 1.3 ( Emplois de l’esthétique-cosmétique) et article 1.4 (Employés non techniques) de l’avenant n°10 du 12 décembre 2007 à la convention collective nationale de la coiffure.

  • 2 mois maximum pour les salariés bénéficiant du statut d’agent de maîtrise;
  • 3 mois maximum pour les salariés cadres

La période d’essai peut être , cependant, renouvelée une fois pour une période ne pouvant excéder la durée suivante;

  • 1 mois maximum pour les salariés visés aux articles 1.2.et 1.2.1 ci-dessus.
  • 1mois maximum pour les salariés bénéficient du statut d’agent de maîtrise.
  • 3 mois maximum pour les salariés cadres.
 

Indemnités de licenciement : *

Les salariés visés aux articles 1.1 (Emplois techniques et de coiffeurs),(Emplois de l’esthétique-cosmétique); 1.3(Emplois non techniques); du chapitre III de la convention bénéficient de l’indemnité légale de licenciement.

Les salariés visés à l’article 1.4 (Cadres et Agent de maîtrise) du chapitre III de la convention bénéficient(hormis en cas de faute grave , de départ à la retraite) d’une indemnité égale à ¼ du mois de salaire par année de présence, avec plafond de 6 mois , le calcul s’effectuant sur la base du salaire réel moyen de la dernière année de présence. Cette indemnité ne s’ajoute pas à l’indemnité légale de licenciement prévue par le code du travail.

Les salariés visés aux articles 1.1 (Emplois techniques et coiffure), 1.2 (Emplois de l’esthétique-cosmétique), 1.3 (Emplois non techniques), 1.4 (Cadres et agent de maîtrise) du chapitre III de la convention bénéficient de l’indemnité de départ à la retraite prévue par le code du travail.

 * L’indemnité légale de licenciement a été fortement augmentée (doublée) par la loi de modernisation du marché du travail de 2008 et son décret d’application. Tous les salariés ayant au moins 1 an d’ancienneté on droit au minimum à 1/5ème de mois de salaire par année d’ancienneté + 2/15ème au-delà de 10 ans, sans plafond. Elle s’applique dans le cas où l’indemnité conventionnelle de licenciement serait inférieure (ou inexistante).

Suivre la Fédération des Services CFDT sur :